Tout sur le permis de conduire "B" plus: l'inscriptions au centre, la formation et l'examen final
Le permis B

Il permet de conduire les véhicules automobiles
_ ayant un poids total autorisé en charge (PTAC) qui n’excède pas 3,5 tonnes
_ affectés au transport de personnes ou de marchandises
_ conçus et construits pour le transport de huit passagers au maximum non compris le conducteur 
Peuvent également être conduits les véhicules mentionnés précédemment, attelés d’une remorque lorsque le poids total autorisé en charge (PTAC) de la remorque est inférieur ou égal à 750 kilogrammes.
Les mêmes véhicules peuvent être attelés d’une remorque lorsque le poids total autorisé en charge (PTAC) de la remorque est supérieur à 750 kilogrammes, sous réserve que la somme des poids totaux autorisés en charge (PTAC) du véhicule tracteur et de la remorque de l’ensemble n’excède pas 4 250 kilogrammes.
Le permis B1 s’obtient par examen à partir de l’âge de 15 ans. Le programme de formation est identique à celui de la catégorie B, excepté en ce qui concerne la circulation sur les autoroutes et routes à accès réglementé. 
Le permis B1 autorise à conduire les véhicules suivants : 
_ les tricycles à moteur dont la puissance du moteur n’excède pas 15 kW (20,4 ch) et dont le poids à vide n’excède pas 550 kg ;
_ les quadricycles lourds à moteur dont la puissance du moteur n’excède pas 15 kW (20,4 ch) et dont le poids à vide n’excède pas 400 kg pour le transport de personnes et 550 kg pour le transport de marchandises.
Plus de renseignements : Fouilleul Formations Contacts
Mon inscription au centre fouilleulformations
Coût de l’inscription
L’inscription et le passage de l’épreuve pratique du permis de conduire en France sont gratuits. 
En revanche (Dans certains départements), prévoir environ 30€ pour la passage de l’épreuve théorique. Somme fixée par l’état. Voir : Règlementations.
C’est l’enseignement à la conduite qui a un coût.
Établir un devis
FOUILLEUL FORMATIONS évaluent les candidats et leur proposent un devis qui inclut la formation au code et à la conduite.
Coût moyen
Ce coût varie selon le nombre d’heures de formation nécessaires à la réussite à l’examen du permis de conduire.
En cas d’échec
En cas d’échec, il faut ajouter le coût de la formation supplémentaire ainsi que d’éventuels frais annexes.
Modalités d’inscription
En s’adressant à FOUILLEUL FORMATIONS
L’école de conduite se charge de l’inscription, notamment des démarches auprès de la préfecture.
Préparer son dossier
Le candidat doit préparer un dossier comprenant :
_ le formulaire d’inscription (appelé « dossier 02 ») intégralement rempli par le candidat, ou par ses parents s’il est mineur (fourni par l’école de conduite ou à retirer à la préfecture) ;
_ une pièce prouvant l’identité du candidat (carte nationale d’identité, passeport…) ;
_ deux photographies* d’identité récentes, avec au dos les nom et adresse ;
_ deux enveloppes timbrées avec les nom et adresse ;
_ Pour les candidats âgés de 16 à 25 ans non révolus, la copie du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou de l’attestation provisoire en instance de convocation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou de l’attestation individuelle d’exemption (voir sur le  site du ministère de la Défense) ;
_ l’attestation scolaire de sécurité routière de second niveau (ASSR 2) ou l’attestation de sécurité routière (ASR) ;
_ le livret d’apprentissage.
* Attention à la nouvelle norme relative à l’apposition des photographies d’identité sur les documents d’identité (norme NFZ 12010).
Pièces complémentaires
Selon la situation du candidat et la/les catégorie(s) sollicitée(s), des pièces supplémentaires peuvent être demandées : 
_ un formulaire de certificat médical si le candidat est soumis à un examen médical obligatoire ;
_ une copie du permis de conduire si vous êtes déjà titulaire d’une catégorie ;
_ une photocopie du permis en cas de dispense des épreuves théoriques ;
_ les pièces justificatives de la décision de suspension administrative ou judiciaire, de l’annulation du permis de conduire ou de l’interdiction de se présenter à l’examen le cas échéant.
En cas de perte de la totalité des points (permis invalidé)
Pour le candidat dont le permis de conduire est invalidé par perte de points, qui se réinscrit au permis, il faut également joindre : 
_ une copie de l’injonction de restitution du permis de conduire ;
_ une copie du certificat d’examen du permis de conduire attestant  :
__ de la réussite à l’épreuve théorique générale, si vous êtes titulaire d’un permis de conduire depuis plus de cinq ans,
__ de la réussite à l’épreuve pratique  si vous  êtes titulaire d’un permis de conduire depuis moins de cinq ans.
Informations médicales
Le nombre de visites médicales dans le cadre du permis de conduire est de l’ordre de 800 000 par an.
Pourquoi une visite médicale ?
Les visites médicales sont obligatoires :
_ après la suspension, l’annulation ou l’invalidation du permis de conduire,
_ pour les personnes atteintes d’un handicap ou ayant déclaré, lors de leur inscription à l’examen du permis de conduire, être atteintes d’une affection médicale incompatible avec l’obtention ou le maintien du permis de conduire ou pouvant donner lieu à la délivrance d’un permis de conduire de durée limitée, répertoriée par l’arrêté du 31 août 2010,
_ pour le renouvellement des catégories de permis C, D, E et des catégories A et B à usage professionnel (taxi, ambulances,…).
Qui aller voir ?
En premier lieu, prendre contact avec le secrétariat de la Commission départementale primaire (préfecture et/ou sous-préfecture)Ensuite, le secrétariat vous fixera un rendez-vous pour vous présenter devant les deux médecins généralistes membres de la commission médicale. À l’issue de ce rendez-vous, l’avis d’un spécialiste peut être demandé.Les médecins membres des commissions médicales, dont la gestion est assurée par les préfectures, sont rémunérés directement par l’usager examiné. La visite médicale coûte 24,40€.Les visites médicales des cas cités au 1er et 2nd point ci-dessus sont assurées par la commission médicale primaire départementale. Les visites médicales pour renouvellement de catégories (3ème point) sont effectuées par des médecins de ville agrés par le préfet.Voies de recours contre l’avis médical :Pour contester l’avis médical, vous pouvez saisir la commission médicale d’appel de votre département (renseignement auprès de la Préfecture).
Plus de renseignements : Fouilleul Formations Contacts
Comment se passe ma formation
Principes, objectifs de la formation
Quel que soit l’enseignement choisi, traditionnel ou bien avec une phase de conduite accompagnée, dans les deux cas, la formation au permis de conduire comprend une partie théorique et une partie pratique.
Evaluation préalable
Avant la conclusion du contrat, l’enseignant doit procéder à une évaluation préalable, qui déterminera le volume prévisionnel de formation pratique. Il ne peut être inférieur à 20 heures de conduite. Cette évaluation préalable permettra donc aussi d’estimer le prix indicatif de la formation.
Un véritable contrat
Vous devez signer un contrat de formation avec l’école de conduite. Celui-ci engage les deux parties. Il doit être chiffré et faire apparaître dans le détail le coût de chaque prestation (évaluation de départ, formation théorique, nombre de cours pratiques, présentations aux examens, transports aux centres d’examen, livret d’apprentissage, livre du Code de la route, auxquels peuvent s’ajouter des frais relatifs aux démarches administratives).
Livret d’apprentissage
L’enseignant doit vous remettre un livret d’apprentissage qui précise les objectifs de la formation théorique et pratique.
Modalités de la formation
La formation théorique
Elle est axée sur l’apprentissage des règles de conduite et des bons comportements en matière de sécurité routière. Elle comprend des leçons théoriques et des tests.
La formation pratique
Elle est axée sur les bons comportements du conducteur, afin de ne mettre en danger ni sa propre sécurité ni celle des autres.
Comment se passe mon examen, conduite

Le « code » (épreuve théorique générale) ayant été obtenu…

L’épreuve pratique
Elle permet de contrôler si les connaissances, les aptitudes et le comportement des candidats lui permettent de circuler en toute sécurité.
Objectifs
Pendant cette épreuve, l’examinateur évalue la capacité à la conduite du candidat, et notamment : 
_ le respect des dispositions du Code de la route ;
_ la connaissance du véhicule et la capacité à déceler les défauts techniques majeurs (la maîtrise du véhicule pour ne pas créer de situations dangereuses) ;
_ la capacité à conduire dans le respect de l’environnement ;
_ la capacité à assurer sa propre sécurité et celle des autres usagers, en particulier des plus vulnérables ;
_ la capacité à percevoir et à anticiper les dangers engendrés par la circulation et à agir de façon appropriée.
Déroulement
À compter du 1er août 2014, l’épreuve dure 32 minutes. Elle comprend : 
_ la vérification de la recevabilité des documents d’examen ;
_ l’accueil du candidat, la vérification de son identité et s’il a suivi une formation selon la formule de l’apprentissage anticipé de la conduite, de son attestation de fin de formation initiale ;
_ la présentation de l’épreuve par l’examinateur ;
_ l’installation au poste de conduite ;
_ les réglages du véhicule nécessaires avant le départ et réalisés par le candidat ;
_ une phase de conduite effective d’une durée minimale de 25 minutes ;
_ la réalisation d’un test de la vue ;
_ la réalisation de deux manœuvres particulières à tester en relation avec la sécurité routière (un freinage pour s’arrêter avec précision et une manœuvre en marche arrière) ;
_ des questions portant notamment sur la vérification d’un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule ;
_ la mise en action d’un accessoire ou commande d’accessoire en cours de circulation ;
_ l’établissement du certificat d’examen du permis de conduire.
Résultat
Selon les départements, le résultat vous est remis directement par l’examinateur ou vous est adressé par voie postale. En cas d’échec, une formation complémentaire est souhaitable.
Un permis à conserver
Le permis de conduire est un certificat de capacités, obtenu après une formation et des examens, attestant qu’une personne est apte à occuper l’espace public de circulation, sans mettre en danger sa vie et celle des autres.
Mais ce permis n’est pas attribué à vie et peut rapidement être perdu si le conducteur commet des manquements aux règles de circulation. Il appartient à chacun de conserver son permis en respectant en toute circonstance le Code de la route et en adoptant une principe de prudence vis-à-vis des autres usagers. 
Les règles et principes de conduite appris au cours de la formation sont donc essentiels. Ils ont non seulement pour but de préparer le candidat à l’examen du permis de conduire mais également à sa future vie de conducteur.
L’évaluation
L’évaluation consiste à valider les compétences des candidats au travers des situations de conduite rencontrées.
Connaître et maîtriser son véhicule
_ Savoir installer et assurer la sécurité à bord
_ Effectuer des vérifications du véhicule en lien avec la sécurité routière
_ Connaître et utiliser les commandes
Appréhender la route
_ Prendre l’information
_ Adapter son allure aux circonstances
_ Appliquer la réglementation
Partager la route avec les autres usagers
_ Communiquer avec les autres usagers
_ Partager la chaussée
_ Maintenir les espaces de sécurité
 
Autonomie conscience du risque
_ Analyse des situations
_ Adaptation aux situations
_ Conduite autonome
Courtoisie au volant
Conduite économique et respectueuse de l’environnement
Évaluation de la conduite effective
Pour chacune des compétences décrites à l’article 21 du présent arrêté, l’expert attribue la note 0, 1, 2, ou 3, en s’appuyant sur les définitions suivantes :
_ Niveau 0 : au moins une composante de la compétence n’est pas acquise et le candidat est incapable de la restituer. Pour autant, la sécurité n’a pas dépendu des tiers.
_ Niveau 1 : la compétence est en cours d’acquisition mais mal maîtrisée. Elle a été mise en œuvre pendant l’examen de manière incomplète.
_ Niveau 2 : la compétence est acquise. Elle a été mise en œuvre pendant l’examen à des niveaux de qualités variables.
_ Niveau 3 : la compétence est correctement et régulièrement restituée. Le candidat a su la mettre en œuvre à chaque fois que cela était utile. Le niveau 3 ne correspond pas nécessairement à une  prestation parfaite et l’évaluation doit tenir compte tant du contexte de réalisation des actions de conduite que de l’expérience limitée du candidat.
L’expert évalue l’autonomie et la conscience du risque du candidat au travers des compétences suivantes :
_ Analyse des situations ;
_ Adaptation aux situations ;
_ Conduite autonome.
S’agissant de l’analyse et de l’adaptation aux situations, l’évaluation intègre :
_ L’observation du comportement du candidat ;
_ La pertinence des réponses fournies par le candidat au questionnement éventuel de l’expert.
Au cours de l’épreuve pratique, le candidat devra réaliser deux des sept manœuvres suivantes, dont une au moins en marche arrière :
1_ Marche arrière en ligne droite ;
2_ Marche arrière en arrondi ou en angle ;
3_ Rangement en créneau ;
4_ Rangement en épi ;
5_ Rangement en bataille ;
6_ Demi-tour
7_ Freinage pour s’arrêter avec précision
Le certificat d’examen du permis de conduite (C.E.P.C.)
C’est sur ce document que l’examinateur note les erreurs commises par le candidat.
A l’issue de chaque examen, sauf pour les candidats des lycées professionnels et les candidats excusés à l’issue d’une régularisation, l’expert établit un certificat d’examen du permis de conduire sur lequel il dresse le bilan des compétences restituées par le candidat.
Ce document est adressé par voie postale.
Vous pouvez connaître le résultat de votre épreuve pratique 48 heures après l’avoir passée en utilisant le téléservice mis en place sur le site de la Sécurité routière.
Plus de renseignements : Fouilleul Formations Contacts